Risque sècheresse

Depuis le début de l'année, le département de Vaucluse, comme l'ensemble de la région, connaît un déficit pluviométrique exceptionnel, le plus grave observé sur la région d'Avignon depuis les premiers relevés en 1871. Le mois de juillet est extrêmement sec, avec seulement 2 mm de pluie.

Cette situation est fortement aggravée par une longue période de fortes températures supérieures aux normales et dans le cadre d'une augmentation significative des besoins en eau pour l'irrigation et l'eau potable.

arrêté préfectoral du 28 juillet 2022 portant sur le renforcement des mesures de restriction des usages de l'eau sur le département de Vaucluse.

Malgré les mesures de restriction de l'usage de l'eau appliquées depuis le 20 avril 2022, de fortes tensions sur les usages sont observées avec, en particulier, des difficultés d'approvisionnement en eau potable sur les communes du plateau de Sault, une généralisation des cours d'eau en assec et une dégradation ponctuelle de la qualité des eaux de baignade.

En conséquence, le Préfet de Vaucluse, après consultation des comités " Ressources en eau " du 25 juillet 2022, a décidé de renforcer les mesures de restriction de l'usage de l'eau :
- en plaçant en situation de CRISE les bassins du Lez Provençal-Lauzon de l'Æygues et de la Nesque.
- en plaçant en situation ALERTE RENFORCÉE le bassin de la Durance nappe
- en plaçant en situation ALERTE le bassin de la Meyne
Les bassins des Sorgues, du Sud-Luberon, du Calavon-médian, du Calavon-amontet du Sud-Ouest du Mont Ventoux et de l'Ouvèze Provençale sont maintenus en situation d'ALERTE RENFORCÉE mais dans la perspective d'un passage en CRISE d'ici la fin semaine prochaine si la situation ne s'améliore pas.


Seul le bassin du Rhône est maintenu en situation de VIGILANCE.
Vous trouverez en pièce jointe, l 'arrêté préfectoral du 28 juillet 2022 portant sur le renforcement des mesures de restriction des usages de l'eau sur le département de Vaucluse, pdf, 1mo.

 

 


Comprendre le risque sécheresse

L'appréciation du niveau de gravité de la sécheresse se fonde sur des données hydrologiques et des observations de terrain (diminution des débits des cours d'eau, baisse du niveau des nappes d'eau souterraine, observations d'assecs, diminution des stocks de soutien d'étiage).

Il existe 4 niveaux de gravité pour évaluer la sécheresse :

  1. la vigilance
  2. l'alerte
  3. l'alerte renforcée
  4. la crise.

Mesures selon la gravité

Alerte

Alerte renforcée

Crise